Police de Sécurité du Quotidien

Concertation pour la police de sécurité du quotidien dans le Territoire de Belfort

 
 
Concertation pour la police de sécurité du quotidien dans le Territoire de Belfort

Avec la police de sécurité du quotidien, le Gouvernement s’est engagé dans une évolution des missions de la police et de la gendarmerie pour répondre à une des préoccupations des Français : la sécurité. 

Aujourd’hui, malgré l’engagement de nos forces de sécurités intérieures, certains de nos concitoyens sont en perte de confiance en la capacité de l’État à les protéger. Comme l’a souligné le Président de la République dans son discours du 18 octobre dernier, l’insécurité ressentie par nos concitoyens provient autant de la menace terroriste que des infractions commises au quotidien.

La sécurité du quotidien, c’est lutter contre tout ce qui fait naître un sentiment d’insécurité chez nos concitoyens et qui leur donne l’image de l’impuissance publique : les cambriolages, les infractions routières, les implantations et campements illicites, les rodéos sauvages, les occupations des halls d’immeubles, les incivilités dans la rue et dans les transports, ou le harcèlement de rue pour les femmes.

Gérard COLLOMB, ministre d’État, ministre de l’Intérieur, a souhaité pour ce faire donner la parole à l’ensemble des policiers et des gendarmes pour s’assurer que « l’évolution de leurs missions sur le terrain soit au plus proche de leurs besoins et de leurs attentes ».

Sophie ELIZEON, préfète du Territoire de Belfort a lancé, vendredi 1er décembre, la concertation sur la police de sécurité du quotidien qui aura pour objectif de permettre aux forces de l’ordre, aux partenaires locaux et aux habitants du Territoire de Belfort de donner leur avis et de faire des propositions.

Dans le cadre de cette concertation, plusieurs réunions sont organisées jusqu'au 13 décembre :

  • le 1er décembre, création d'une adresse mail dédiée communiqué au grand public et un questionnaire en ligne
  • le 4 décembre, avec la direction départementale de la sécurité publique (police nationale)
  • le 5 décembre, avec le groupement de gendarmerie départementale
  • le 7 et le 8 décembre, avec l'ensemble des partenaires locaux (services publics, bailleurs sociaux, gestionnaires de transport, commerçants, représentants du secteur bancaire/assurantiel/associatif, acteurs du monde éducatifs...)
  • le 11 décembre, avec les élus du département
  • le 13 décembre matin, avec les directeurs départementaux des services déconcentrés de l’État
  • le 13 décembre après-midi, synthèse des contributions en Etat-Major de sécurité coprésidé par la Préfète du Territoire de Belfort et madame la Procureure de la République

La synthèse des ateliers de concertation menés dans le Territoire de Belfort sera transmise au ministre de l’Intérieur, lequel définira en fonction de nouveaux dispositifs et de nouvelles méthodes de travail à titre expérimental, à partir de janvier 2018, dans une série de territoires reflétant la diversité du pays et de ses problématiques (quartiers urbains, zones péri-urbaines, territoires ruraux), dans l’hexagone et outre-mer.

Consultez le dossier de presse et les communiqués de presse :

> CP concertation PSQ avec les élus - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,66 Mb

> DP_PSQ_2810 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,11 Mb

PSQ INFOG 1 VDEF
PSQ INFOG 2 VDEF