Le port du masque

Le port du masque dans le Territoire de Belfort

 
 
Le port du masque dans le Territoire de Belfort

Par arrêté préfectoral du 30 septembre, les règles relatives au port du masque applicables depuis le 18 août dans le Territoire de Belfort sont prolongées jusqu’au 15 novembre.

Le port du masque reste ainsi obligatoire :

  • dans tous les établissements, lieux et évènements dont l’accès est assujetti à la présentation du pass sanitaire en intérieur comme en extérieur,
  • dans un rayon de 50 mètres autour des entrées et sorties
    • des établissements d’enseignement, dont ceux relevant de l’enseignement supérieur,
    • des CFA,
    • des crèches,
    • des établissements accueillant des activités périscolaires
    • des gares
    • des lieux de culte
  • dans les files d’attente constituées sur la voie publique et dans tout lieu ouvert au public, de même que lors de tout rassemblement sur voie publique et dans les lieux ouverts au public de plus de 10 personnes.
  • sur les marchés, les brocantes, les ventes au déballage.

***

Bien que la situation sanitaire se soit nettement améliorée ces dernières semaines, le taux d’incidence observé dans le Territoire de Belfort frôle toujours le niveau du seuil d’alerte en s’établissant actuellement à 49/100 000 habitants. Le maintien des gestes barrières, même en étant vacciné, doit dès lors rester la règle pour limiter au maximum les nouvelles contaminations et éviter un nouveau rebond épidémique.

C’est pourquoi dans les situations de rassemblement où les distances physiques sont difficilement tenables, il est important de pouvoir garder le masque. Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect de ces mesures.

Consultez l'arrêté préfectoral

> 2021_09_30_arrêté port du masque - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,20 Mb

> 20210818 Arrêté relatif à l'obligation du port du masque - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,00 Mb

Quels masques sont préconisés face à l’apparition des nouveaux variants ?

Au regard de la circulation des nouveaux variants et du risque de transmission plus élevé, le HCSP a rendu un avis dans lequel il recommande de ne plus utiliser des masques « grand public » en tissu de catégorie 2 (dont la filtration est inférieure à 90%), puisque leur efficacité de filtration est nettement inférieure aux masques en tissu « grand public » de catégorie 1 et aux masques chirurgicaux. Les masques en tissu de catégorie 1, équivalent aux masques chirurgicaux, garantissent, quant à eux, une protection suffisante. Il convient de souligner que la grande majorité des masques en tissu en circulation en France sont de catégorie 1.

Il est recommandé de se référer à l’emballage et à la notice des masques pour connaître leur catégorie et les détails de leurs spécifications. Les distributeurs ont également désormais l’obligation d’indiquer de façon claire si les masques qu’ils proposent répondent à ces exigences sanitaires.

Il convient de rappeler que le masque doit couvrir parfaitement le nez, la bouche et le menton et ce quel que soit le masque. Le port d’un masque est également complémentaire au respect des autres gestes barrières.

A télécharger

Vous êtes responsable d'un établissement recevant du public : téléchargez l’affiche « port du masque obligatoire »

> affiche-masque-obligatoire - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb