Adaptation de la posture VIGIPIRATE : passage au niveau «SÉCURITÉ RENFORCÉE - RISQUE ATTENTAT»

 
 

A la suite des attentats de l'automne 2020, la posture Vigipirate a été adaptée et l'ensemble du territoire a été élevé au niveau « URGENCE ATTENTAT ».

Si le niveau d'alerte atteste toujours d'un niveau de menace élevé sur l'ensemble du territoire, celle-ci étant moindre qu'à la fin de l'année 2020, le Premier ministre a décidé, à compter du 5 mars 2021, de placer l'ensemble du territoire au niveau « SÉCURITÉ RENFORCÉE - RISQUE ATTENTAT ».

Cette adaptation s'appuie sur la posture "Automne-Hiver 2020 - Printemps 2021".

Dans le contexte de crise sanitaire, cette posture met l'accent sur :

  • la sécurité des espaces de commerce, les activités relancées et les lieux rouverts au publics
  • la sécurité des lieux de culte, des sites touristiques et des transports publics de personnes, en particulier lors des vacances scolaires et universitaires
  • la sécurité des bâtiments publics avec une attention sur les établissements de santé, médico-sociaux et sociaux, ainsi que sur la sécurité des sites de production, de stockage et de distribution de produits de santé, y compris les centres de vaccination.

Le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) met à la disposition des professionnels et/ou du grand public des fiches pratiques, accessibles en ligne , qui traitent notamment des déplacements à l’étranger, de la sécurisation des lieux de rassemblement ouverts au public, ou de la prévention et du signalement de la radicalisation.

Depuis le 20 septembre 2019, le SGDSN a également mis en ligne une plateforme de sensibilisation VIGIPIRATE (www.vigipirate.gouv.fr ), qui donne à chacun, particuliers comme professionnels, des clefs de compréhension simples sur la menace terroriste afin de mieux la comprendre et l’identifier. Elle permet également d’avoir une meilleure connaissance des gestes et des réflexes à adopter afin de prévenir un acte terroriste ou de réagir en cas d’attaque.

Plus d'infos sur la plateforme Faire Face Ensemble