Vérifications et équipements Moto

 
 

Ne prenez pas la route avec un engin en mauvais état !

Vous devez vérifier :

  •  la partie cycle les suspensions (avant et arrière) ;
  •  les pneus (usure et pression) ;
  •  la direction (roulement et serrage) ;
  •  les freins (liquide de freins récent, plaquettes ou mâchoires en bon état)
  •  le moteur le niveau d’huile ;
  •  les fuites éventuelles
  •  les commandes le retour de la poignées des gaz ;
  •  la garde et l’état du câble d’embrayage
  •  l’éclairage avant / arrière ;
  •  les clignotants
  •  la validité de votre assurance

Équipez-vous de la tête au pied

Le casque... la carrosserie de la tête

Placez-le correctement ! 
 Il doit être à la taille exacte du porteur

Attachez toujours votre casque , même pour de courts trajets. Non attaché, il ne sert à rien !
 Au moindre choc, il partira d’un côté et vous de l’autre...

Remplacez-le après chaque choc consécutif à une chute , même s’il ne semble pas abîmé.

N’achetez pas un casque d’occasion. Même s’il est pourvu d’un marquage réglementaire, il a pu être endommagé.

N’achetez que le casque homologué qui porte l’estampille « NF » ou conforme à la norme européenne (marquage « E... »).
 En dehors du fait qu’un casque non homologué peut se révéler dangereux et peu protecteur, les assurances ne joueront pas en cas d’accident !
   
 Durée de vie :  
 5 ans pour un « intégral »  
 3 ans pour un « jet »

L’équipement... la carrosserie du corps

Les gants , d’hiver ou d’été, protègent vos mains en cas de chute : portez-les en permanence.
   
 Le blouson cuir ou les textiles résistants à l’abrasion (Cordura, kevklar...) avec, si possible, des protections intégrées.

Le pantalon protège vos jambes. Sans protection il y a risque de brûlures en cas de chute.

Les bottes : protégez vos pieds et vos chevilles, ne roulez pas en sandales ou claquettes : il y a également risque de brûlures en cas de chute.