Le projet H2 NFC pré-selectionné dans le cadre de l'appel à projets ecosystèmes territoriaux hydrogène de France Relance

 
 
Projet H2 NFC pré-selectionné dans le cadre de l'appel à projets ecosystèmes territoriaux hydrogène

LE PROJET H2 NFC PRE-SELECTIONNE DANS LE CADRE DE L’APPEL A PROJETS ECOSYSTEMES TERRITORIAUX HYDROGENE DE FRANCE RELANCE

L’ADEME, agence de la transition écologique, a validé lors de son conseil d’administration du 11 mars, la liste des projets présélectionnés au titre de l’appel à projets France Relance « Ecosystèmes territoriaux hydrogène » .

L’appel à projet « Ecosystèmes territoriaux hydrogène » s’inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale d’accélération de la filière hydrogène décarboné, annoncée le 8 septembre 2020, portant l’effort financier de l’État sur la thématique à hauteur de 7,2 Mds € sur la période 2020-2030 et du plan de Relance.

Parmi eux, le projet de station multimodale de production et de distribution d’hydrogène dénommé « H2 NFC » qui va désormais pouvoir entrer dans sa phase finale avant la signature du contrat avec l’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie et la Région prévue d’ici cet été.

Porté par le Grand Belfort, le Syndicat Mixte des Transports en Commun (en lien avec la Régie des Transports du Territoire de Belfort ) et Hynamics (filiale d’EDFÉlectricité de France), ce projet a pour ambition de créer à Danjoutin, à proximité du dépôt des bus du SMTC, une station multimodale de production par électrolyse et de distribution d’hydrogène à partir d’une électricité d’origine renouvelable.

Cette station sera conçue pour des usages de mobilité, avec l’alimentation, dès 2022, de 7 bus à hydrogène pour arriver à 27 bus d’ici à 2025 et aura également vocation à être distribuée aux industriels et entreprises du territoire.

Pour le Préfet du Territoire-de-Belfort, "la préselection du projet belfortain de station hydrogène parmi les premiers dossiers retenus dans le cadre du plan de relance H2 est un nouveau signal fort du soutien de l'Etat pour développer la filière hydrogène dans notre département" .