Allègement progressif des restrictions d’usage de l’eau

 
 
Allègement progressif des restrictions d’usage de l’eau

Pour en savoir plus et pour prendre connaissance du tableau des restrictions en vigueur :

> 2022-09-22_arrêté niveau 2 fin de crise - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,37 Mb

Depuis le début du mois de septembre, la situation météorologique s’est sensiblement améliorée, avec des précipitations sur l’ensemble du département, de l’ordre -depuis le début du mois de septembre- de 80 mm sur Belfort. La végétation a bénéficié de ces précipitations et a repris un certain niveau de croissance. Le débit du Doubs à Mathay est remonté à environ 10 m³/s donnant de la lisibilité sur plusieurs semaines à ce captage stratégique pour le Nord Franche-Comté.

C’est pourquoi, sur avis de la cellule de veille sécheresse du bassin de l’Allan qui s’est réunie ce mercredi 20 septembre, Monsieur Raphaël Sodini, préfet du Territoire de Belfort, a décidé d’alléger les mesures de restriction des usages de l’eau dans le département, en passant de niveau « crise » à « vigilance renforcée ».

Pour autant, cet allégement du niveau de vigilance ne signifie pas que la sécheresse est derrière nous. Il ne s’agit d’un allègement temporaire et réversible en fonction de l’évolution de la situation des restrictions à l’usage de l’eau. De nombreuses restrictions demeurent en outre applicables. En effet, le niveau d’étiage des cours d’eau reste sévère et le niveau de la nappe de la Savoureuse à Valdoie (principal point de captage de la Ville de Belfort) reste bas ; les prélèvements y restent limités à 5000 m3/jour.

Ainsi, l’arrosage des jardins et espaces verts est ainsi interdit, à l’exception des jardins potagers et des jeunes arbres et arbustes entre 20h00 et 8h00. De même, le nettoyage des toitures, façades et terrasses, reste interdit, sauf dérogation demandée auprès de la Direction Départementale des Territoires. Le lavage des véhicules demeure possible dans les seules stations économes (haute pression et dispositif de recyclage de l’eau).

M. le préfet remercie l’ensemble des Terrifortains, particuliers, entreprises, collectivités, associations, pour leurs efforts et le sens des responsabilités dont ils ont fait preuve jusqu’à présent face à cette sécheresse inédite. Leur maîtrise de la consommation en eau potable et leurs efforts ont permis de contenir les prélèvements dans les ressources en eau.

A présent, la priorité est la mise en œuvre de mesures assurant la sécurisation de l’accès à l’eau potable à long terme pour les années à venir. En concertation avec les collectivités locales, il s’agit de sécuriser durablement l’approvisionnement en eau potable du Nord Franche-Comté mais aussi d’adapter le territoire au dérèglement climatique notamment en développant la récupération d’eau de pluie.

Le préfet du Territoire de Belfort restera particulièrement attentif à l’évolution de la situation et au strict respect des dispositions en vigueur. En cas de non-respect de la réglementation, le contrevenant est passible d’une sanction pouvant aller jusqu’à 1500€.

Enfin, toujours, en raison des pluies récentes, l’arrêté portant restriction temporaire des usages de feu en prévention du risque incendie est levé.

Pour en savoir plus et pour prendre connaissance du tableau des restrictions :