La Sécurité routière lance la 7e édition de ses concours innovation

 
 
La Sécurité routière lance la 7e édition de ses concours innovation

La Sécurité routière confirme son engagement en faveur de l’innovation en organisant la 7e édition du Prix et du Challenge innovation : deux concours pour encourager les innovations dans le domaine de la sécurité routière. Les candidats sont appelés à concourir en ligne depuis le 15 avril. 
 
Le Prix innovation permet de labelliser des produits et des services proposés par des entreprises de toutes tailles. 
Elles sont invitées à présenter leur candidature sur le site de la Sécurité routière jusqu’au 8 novembre 2022 en présentant une innovation qui contribue à la sécurité routière, possède un caractère innovant et respecte les réglementations tout en étant accessible à un large public.
Pour s’inscrire : https://www.securite-routiere.gouv.fr/le-concours-innovation/prix-innovation-candidatures
 
Le Challenge innovation récompense des initiatives étudiantes en lien avec la sécurité routière en attribuant des dotations pour développer leur produit. Ce Challenge est organisé en partenariat avec le Bureau national des élèves ingénieurs (BNEI), la Conférence des grandes écoles (CGE), la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI) et France Universités. Les étudiants qui souhaitent soumettre leur projet de candidature peuvent le faire sur le site https://www.innovstreet.fr  jusqu’au 31 décembre 2022. 
 
Les prix seront remis en mars 2023 après examen des candidatures par deux jurys, sous l’égide de la délégation interministérielle à la sécurité routière, constitués de personnalités issues d’horizons divers choisies en raison de leur expertise dans le domaine de la sécurité routière.
 
Depuis la première édition du Prix innovation, 39 initiatives ont été primées, et 21 projets récompensés dans le cadre du Challenge innovation. 
 
Paroles de lauréats 2022
 
Le 17 mars dernier, à l’occasion de la 6e édition, la Sécurité routière a récompensé 5 initiatives dans le cadre du Prix innovation comme celles de : 
 
Thomas Pandraud, fondateur de Bumpair, qui commercialise un casque pour cyclistes gonflable moins encombrant, plus protecteur et nécessitant en moyenne 85 % de matière en moins pour sa fabrication qu’un casque traditionnel : 
« C’est une vraie reconnaissance par les institutions de la Sécurité routière. Ce prix nous apporte aussi plus de visibilité pour nous permettre de faire connaître notre innovation auprès du grand public mais également auprès d’autres entreprises qui peuvent être de nouveaux potentiels partenaires pour nous aider à continuer d’améliorer la sécurité routière. »
https://www.youtube.com/watch?v=qFsqVwm5gak&list=PLKAhYoOVYE-EYcx56dBRtnweg1tQhOvJc&index=2
 
Annick Renoux, directrice commerciale de Webfleet Solutions, qui développe WEBFLEET TPMS, solution de surveillance en temps réel de la pression et de la température des pneumatiques des poids lourds, autocars et bus pour notifier instantanément les gestionnaires de flottes de la détection d’un problème :
« Certains de nos clients testent déjà notre solution mais le label « Prix innovation » va nous permettre de faire adhérer, convaincre plus d’entreprises à l’adopter. Nous espérons la déployer plus largement car nous voyons encore trop de bandes de roulement sur les routes qui sont la conséquence d’éclatements de pneus ». 
https://www.youtube.com/watch?v=9RKaTeBcGJc&list=PLKAhYoOVYE-EYcx56dBRtnweg1tQhOvJc&index=3
 
4 projets ont été primés dans le cadre du Challenge innovation comme ceux de : 
 
Ilyass Belkhayat, Gabriel Monteux, Eliott Béraud et Basile Maddalena, étudiants de l’Institut d'Optique GraduateSchool, lauréats du premier prix (12 000 euros) avec le projet Eyekeepit, un panneau qui s’installe à l’arrière du véhicule (voiture, bus, camion, etc.) et qui prévient le véhicule suivant lorsqu’il est trop près, par un signal lumineux : 
« Nous travaillons actuellement sur un prototype que nous aimerions ensuite tester sur le « terrain » en nouant un partenariat avec des entreprises de transport et des auto-écoles ». 
 
Manon Bigué, étudiante de l’École de biologie industrielle, lauréate avec son équipe du deuxième prix (5 000 euros) avec le projet Docycl’, des bandes à placer au sol sur les pistes cyclables, à l’abord des croisements avec les passages piétons, permettant de faire ralentir les cyclistes et usagers d'engins de déplacement personnel motorisés (EDPM) pour qu’ils n’entrent pas en collision avec les piétons :
« Cette récompense va nous permettre de créer un prototype à taille réelle et de financer un dépôt de brevet. Nous aimerions ensuite commercialiser à grande échelle notre solution ».