Intempéries dans le Territoire de Belfort

 
 
Intempéries  dans le Territoire de Belfort

Dans la nuit de dimanche à lundi 27 juin 2022, une forte perturbation orageuse a frappé le département du Territoire, classé en vigilance orange orage. De fortes précipitations se sont abattues accompagnées d’orages et de grêlons d’une taille importante.

De nombreux dégâts matériels sont à déplorer dans de nombreuses habitations, commerces, exploitations agricoles… En outre, une personne a été victime de la foudre à Belfort, son état vital n’est pas engagé.

Le préfet du Territoire de Belfort tient à saluer la mobilisation des sapeurs pompiers du Service départemental d’incendie et de secours, qui sont intervenus à de multiples reprises pour des inondations et des dégâts structurels en toiture.

Par ailleurs, une patrouille de reconnaissance évalue actuellement les actions à entreprendre sur les dégâts engendrés par les intempéries d’hier soir, notamment sur les bâtiments publics où plusieurs équipes ont été envoyées la veille.

Les dispositifs d’indemnisation :

  • L’indemnisation des dommages provoqués par les vents violents et la grêle est prise en charge directement par les assureurs, sans qu’il n’y ait besoin de la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. En effet, ces dégâts sont couverts par la garantie tempête-grêle-neige (TGN), prévue par les contrats d’assurance dommages (habitation multi-risques…).
  • La garantie catastrophe naturelle peut-être mobilisée uniquement pour traiter les phénomènes naturels non assurables : inondations et glissements de terrains, provoqués par ces orages par exemple.
  • Les sinistrés (particuliers, entreprises ou collectivités locales) seront donc indemnisés directement par leurs assureurs sur la base de la garantie TGN de leur contrat d'assurance.

Vous êtes sinistré ? Vous disposez d’un délai de 5 jours pour effectuer votre déclaration

  • Prenez immédiatement en photos les dégâts.
  • Prenez ensuite les mesures nécessaires pour éviter l’aggravation des dommages subis par votre habitation.
  • Contactez sans attendre votre assureur par tous les moyens possibles : lettre recommandée, téléphone, mail…
  • Si vous réparez vous-même une partie ou la totalité des dommages, conservez vos factures d’achat des matériaux.
  • Regroupez tous les éléments de facture ou autres que vous auriez sur les biens endommagés.
  • Si c’est votre véhicule qui est endommagé, prenez les dégâts en photo, protégez votre véhicule puis prévenez votre assureur.

Pour en savoir plus sur les différentes garanties assurantielles et leurs modalités de mise en œuvre :