Les personnes éligibles au deuxième rappel contre le Covid-19

 
 
Les personnes éligibles au deuxième rappel contre le Covid-19

Les adultes à risque de forme grave de Covid-19, les femmes enceintes dès le premier trimestre et les proches des personnes vulnérables ou immunodéprimées sont désormais concernés.

Les populations nouvellement concernées sont :

  • Les adultes âgés de 18 à 60 ans identifiés comme étant à risque de forme grave de Covid-19 ;
  • Les femmes enceintes, dès le 1er trimestre de grossesse ;
  • Les personnes vivant dans l’entourage ou au contact régulier de personnes vulnérables ou immunodéprimées.

Les personnes qui étaient déjà concernées :

  • Depuis le 22 juin 2022 : les personnes de 60 ans et plus ;
  • Depuis le 14 mars 2022 : les personnes âgées de 80 ans et plus ainsi que pour les résidents des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPADEtablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes) et des unités de soin de longue durée (USLD) ;
  • Depuis le 28 janvier 2022 : les personnes sévèrement immunodéprimées quel que soit leur âge.

Quand faire sa dose de rappel ?

 Pour les publics éligibles, la deuxième dose de rappel contre le Covid-19 doit être administrée :

  • Dès 3 mois après le premier rappel pour les personnes âgées de 80 ans et plus, ainsi que pour les résidents en EHPADEtablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes et en USLD et les personnes sévèrement immunodéprimées, quel que soit leur âge ;
  • Dès 6 mois après le premier rappel pour les autres personnes éligibles.

N.B. : En cas d’infection entre le 1er rappel et la date programmée du 2ème rappel, il est recommandé de faire une 2ème dose de rappel, 3 mois après l’infection.

Pourquoi faire sa dose de rappel ?

Ce deuxième rappel doit permettre de  renforcer leur protection contre les formes graves de la maladie et les décès, dans le contexte actuel de forte circulation du virus.Cette deuxième injection pourra être effectuée soit :

  • auprès d’un professionnel de santé de ville habilité à prescrire et à administrer le vaccin ;
  • dans une officine, un cabinet ;
  • à domicile.

La stratégie vaccinale et la liste des publics prioritaires