Accompagnement dans la numérisation des activités

 
 
Accompagnement dans la numérisation des activités

Le Président de la République a annoncé le 28 octobre dernier la mise en place d’aides renforcées à la numérisation des entreprises et des commerces afin de soutenir dans leur transformation les secteurs les plus affectés par la crise sanitaire et la mesure de confinement national.

Accompagnement à la numérisation de toutes les entreprises

Le Gouvernement poursuit son accompagnement auprès des artisans, des commerçants, des restaurateurs et des indépendants qui souhaitent poursuivre leur activité grâce à la numérisation, pendant la période de confinement, en publiant un guide pratique qui recense les conseils et les bonnes pratiques numériques.

Le guide comprend trois étapes identifiées :
1. être visible en ligne
2. informer et garder le contact avec ses clients en faisant connaitre son offre
3. développer la vente par le retrait de commande, la livraison à domicile ou la vente en ligne

Pour rappel, le chiffre d’affaires issu des ventes réalisées pendant le confinement, ne sera pas comptabilisé dans le calcul des aides au titre du fonds de solidarité.

Les TPE, PME et ETI souhaitant être accompagnées dans leur digitalisation peuvent solliciter un soutien sur le nouveau portail Francenum.gouv.fr ou contacter la CCI du Territoire de Belfort afin d’entrer dans le dispositif Laboutic.fr

> 357 bis - Covid 19 - TPE, artisans, commerçants, comment le numérique peut-il vous aider à maintenir votre activité économique pendant la crise san... - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,89 Mb

>>> Téléchargez le dossier de presse "Plan sur la numérisation des commerces"

> 371 - DP - Plan sur la numérisation des commerces - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,42 Mb

Soutien aux entreprises et commerces engagés dans la numérisation de leur activité

Dès à présent, l’Etat maximise le soutien apporté à la trésorerie des commerces en déduisant le chiffre d’affaires réalisé sur les activités de livraison et de retrait en magasin des calculs de l’aide au titre du fonds de solidarité (jusqu’à 10 000€ par mois pour les entreprises fermées administratives et les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire).

A partir du 5 novembre et pour la durée du confinement, les frais d’expédition de livres par les librairies indépendantes seront intégralement pris en charge par l’Etat. Ne subsistera qu’un reliquat légal de frais de port à hauteur de 0,01€.

Les TPE/PMEPetites et moyennes entreprises dont la vente de livres neufs est l’activité principale pourront prochainement déposer leur demande de remboursement auprès de l’Agence de services et de paiement, accompagnée des factures justifiant des coûts d’expédition des commandes.

Les entreprises ayant déjà entamé une première phase de digitalisation pourront bénéficier d’un audit pour accélérer la numérisation de leurs services ou produits, notamment grâce à l’usage de l’intelligence artificielle (IA) au travers du dispositif « IA Booster ».

Enfin pour impulser et accompagner l'élan de numérisation des commerçants, artisans et restaurateurs, le gouvernement met en place une aide financière.

Mise en place de la subvention Industrie du Futur (40 millions d’euros pour 2020)

Le Gouvernement se mobilise fortement pour faire émerger l’industrie 4.0 : la subvention « Industrie du futur » à l’intention des PMEPetites et moyennes entreprises et des ETI offre un appui de trésorerie concomitamment à leur investissement pour améliorer la compétitivité de leurs processus de production.

Cette subvention concerne un investissement dans un bien affecté à une activité industrielle sur le territoire français qui favorise la diffusion du numérique et l’adoption des nouvelles technologies (fabrication additive, robotique, réalité virtuelle ou augmentée, logiciels de conception, contrôle non destructif, etc.). L’arrêté ministériel du 23 octobre 2020 détaille la liste de biens éligibles.

Les entreprises doivent solliciter la subvention avant de procéder à l’acquisition du bien auprès de l’Agence de services et de paiement, et ce avant le 31 décembre 2020. Le dispositif, doté de 40M€ cette année, sera reconduit en 2021 pour 140M€ et en 2022 pour 100M€.

Le taux de soutien de l’Etat est à hauteur de 40% du coût de l’investissement, dans la limite de 200 000€. Ce plafond maximal est porté à 800 000€ pour les entreprises les plus affectées par le Covid régime SA.56985 2020/N). Le taux minimal d’aide est de 20% pour une PMEPetites et moyennes entreprises et de 10% pour les entreprises de taille moyenne.

Liens utiles

clique-mon-commerce.gouv.fr s’adresse aux commerçants, artisans, professionnels de l’hôtellerie et de la restauration qui souhaitent se numériser et développer rapidement une activité en ligne.

Portail de la transformation numérique des entreprises : https://www.francenum.gouv.fr/

Portail de la numérisation des commerces : https://www.laboutic.fr

Dispositif IA Booster : https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance/maitrise-diffusion-numerique#

Prise en charge des frais de livraison pour les libraires indépendants : https://www.economie.gouv.fr/mise-en-place-dispositif-prise-en-charge-frais-expedition-livres-librairies

Subvention Industrie du Futur : https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance/profils/entreprises/aide-investissement-industrie-du-futur

Arrêté du 23 octobre 2020 détaillant les biens éligibles à la subvention Industrie du Futur : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042459804