Deux des dix premières "giga-factories" de l'hydrogène implantés dans le Territoire de Belfort

 
 

La Première ministre en visite sur le site de l’équipementier automobile Plastic Omnium, mercredi 28 septembre, a annoncé que dix projets industriels de technologies hydrogène seront soutenus financièrement par l’Etat à hauteur de 2,1 milliards d’euros.

Ces 10 projets français retenus (sur un total de 41 projets européens) bénéficieront d’aides publiques autorisées par la Commission européenne. Ces aides entrent dans le cadre des projets importants d’intérêt européen commun dans la chaîne de valeur de la technologie de l'hydrogène (PIIEC Hy2Tech).

Ainsi, le Gouvernement souhaite faire de la France le leader de l’hydrogène décarboné en faisant émerger une nouvelle filière, synonyme d’emplois durables et d’indépendance énergétique. 100 à 150 000 emplois pourraient être créés d’ici 2030.

Raphaël SODINI, préfet du Territoire de Belfort, se réjouit de cette annonce qui intéresse particulièrement le département puisque deux projets y sont implantés.

McPhy

Localisation : Belfort (90)
Spécialiste des équipements de production et de distribution d’hydrogène, McPhy contribue au déploiement mondial de l’hydrogène zéro-carbone comme solution pour la transition énergétique.
Description et objectifs du projet : McPhy lance un programme de développement et de premier déploiement industriel d’électrolyseurs alcalins de nouvelle génération, avec une gigafactory à Belfort.


Alstom

Localisation : Saint Ouen (93), Tarbes (65), Aix en Provence (13), Belfort (90)
Alstom développe et commercialise des solutions de mobilité qui constituent des fondations durables pour l’avenir du transport. Qu’il s’agisse des trains à grande vitesse, des métros, des monorails, des trams, des systèmes intégrés, des services sur mesure, de l’infrastructure, des solutions de signalisation ou de mobilité numérique, Alstom offre à ses divers clients le portefeuille le plus complet du secteur. 150 000 véhicules en service commercial à travers le monde attestent de l’expertise reconnue du Groupe dans la gestion de projet, l’innovation, la conception et la technologie. Basé en France, Alstom est présent dans 70 pays et emploie plus de 74 000 personnes dans le monde.

Description et objectifs du projet : ALSTOM a lancé une feuille de route hydrogène ambitieuse dans le cadre du PIIEC. Elle est articulée autour de 3 dossiers d’innovations technologiques structurantes : le développement de briques à hydrogène, le développement d’une locomotive de manœuvre à hydrogène et le développement d’un wagon générateur à pile à combustible
hydrogène de forte puissance pour le fret.
Le projet d’Alstom s’inscrit dans l’objectif de concevoir les futurs matériels roulants « zéro émission » intégrant des nouveaux systèmes de propulsion et de génération d’énergie (piles à combustible à hydrogène, batteries, convertisseurs, stockage d’hydrogène).


Faurecia – HISTORHY Next

Localisation : Bavans et Allenjoie (25)
Fondée en 1997, Faurecia, du groupe Forvia, est devenu l’un acteur majeur de l’industrie automobile mondiale. Avec 257 sites industriels, 39 centres de R&D et 111 000 collaborateurs répartis dans 33 pays, Faurecia est un leader mondial dans ses quatre domaines d’activités : Seating, Interiors, Clarion Electronics et Clean Mobility. Son offre technologique forte fournit aux constructeurs automobiles des solutions pour le cockpit du futur et la mobilité durable.

Description et objectifs du projet : le projet Historhy Next consiste à développer et industrialiser deux générations de réservoirs d’hydrogène gazeux légers en fibre de carbone ainsi qu’une génération de réservoir permettant de stocker de l’hydrogène sous forme
cryogénique.
L’objectif recherché est de produire des systèmes de stockage d’hydrogène en grande série, tout en maintenant un niveau de qualité élevé, afin de diminuer les coûts de production. La réduction des prix étant une condition indispensable à l’adoption de la technologie hydrogène pour la mobilité, le transport et les applications stationnaires. FAURECIA innove également dans le cadre du PIIEC pour développer et industrialiser des systèmes de stockages hydrogène durables et recyclables. Cette activité s’inscrit dans l’ambition du groupe FORVIA de décarbonation totale à horizon 2045