Le risque sismique dans le Territoire de Belfort

 

Toute construction neuve doit donc prendre en compte les règles parasismiques qui protègent les occupants en cas de séisme.

Elles s’appliquent suivant la zone de sismicité et en fonction de la catégorie du bâtiment (classement de I à V).

Zonage sismique:

Le zonage sismique de la France comprend cinq zones. Ce classement est réalisé à l’échelle de la commune.

On distingue;

  • zone 1 : sismicité très faible
  • zone 2 : sismicité faible
  • zone 3 : sismicité modérée
  • zone 4 : sismicité moyenne
  • zone 5 : sismicité forte

Le Territoire de Belfort est un département de France métropolitaine où le risque sismique est le plus fort.

Toutes les communes du département sont concernées par le risque sismique, en risque modéré (zone 3) et en risque moyen (zone 4).

Communes situées en zone 4 : sismicité moyenne

communes situées en zone 3 : sismicité modérée

Catégories de vulnérabilité des bâtiments :

Derrière la nouvelle carte de zonage, il y a surtout les normes de constructions parasismiques pour tout ce qui est « bâtiments ». Les sols sont classés en cinq catégories principales allant de A (sol de type rocheux) à E (sol mou) avec des exigences en matière de conception et de construction des bâtiments neufs. Les ouvrages sont classés en quatre catégories d’importance de I à IV selon le niveau de vulnérabilité accepté, depuis ceux qui présentent un risque minime pour les personnes ou l’activité économique (bâtiments agricoles) jusqu’à ceux dont le fonctionnement est primordial (sécurité civile, secours, défense…).

Règles pour les bâtiments neufs :

Pour plus d’informations :