Communiqué de presse - Information

Vigilance météo orange orage dans le Territoire de Belfort

 

> Voir l'article

Centenaire du Territoire de Belfort : Le décret du 18 février 1922

 
 
Centenaire du Territoire de Belfort : Le décret du 18 février 1922

Il y 100 ans, le décret du 18 février 1922 donnait officiellement au Territoire de Belfort le rang de département.

Sauvé de l’annexion allemande grâce à la résistance héroïque des Belfortains et de la garnison lors du siège de Belfort en 1870-1871, la partie du Haut-Rhin restée française a longtemps gardé un statut incertain.

Après le conflit de 1870-71, les tentatives de création d’un département du Haut-Rhin avec ce qui reste d’Alsace sont caduques, la véritable préfecture du Haut-Rhin se situant, avant le conflit, à Colmar et non à Belfort –qui n’en était que sous-préfecture-. Le territoire est alors sous la responsabilité d’un administrateur faisant fonction de préfet, mais n’est pas encore un département. L’hôtel de Préfecture est inauguré officiellement en 1903 mais ne change rien à la situation de l’administrateur, qui n’est toujours pas assimilé à un préfet.

Après la première guerre Mondiale, l’Alsace-Lorraine retourne à la France, et avec elle, la question du devenir de Belfort et de son territoire. On évoque à un moment donné une nouvelle configuration de l’Alsace, avec Mulhouse comme sous-préfecture et Belfort comme Préfecture du Haut-Rhin ; les divisions politiques et l’octroi d’un statut particulier à l’Alsace-Lorraine par le gouvernement ne permettent pas la réalisation de ce projet, et le Territoire n’est pas rattaché à l’Alsace-Lorraine. De plus, l’ancienne partie allemande du Haut-Rhin et le Territoire –ancienne partie française- ont évolué différemment du point de vue social et économique.

C’est finalement par le décret du 18 février 1922que le Territoire de Belfort devient le 90e département français. Ce décret place la préfecture dans la catégorie de 3e classe (relatif à la taille du département sur lequel s’exerce sa compétence).

Abel Maisonobe, administrateur depuis le 23 mai 1920, sera nommé Préfet un mois plus tard, le 11 mars 1922. Il devient ainsi le 1er préfet du département du Territoire de Belfort.

Dans le cadre de la commémoration de ce centenaire, un livre d’or a été ouvert en Préfecture. Sa première page a été signée par Monsieur Emmanuel Macron, président de la République, lors de son déplacement à Belfort le 10 février dernier.