Comment identifier et prévenir la radicalisation ?

 
 
Comment identifier et prévenir la radicalisation ?

Vous être confronté ou vous connaissez une personne confrontée dans son entourage personnel ou professionnel au changement de comportement d’un proche ? Elle s’inquiète, s’interroge sur une éventuelle radicalisation, elle se demande quoi faire et s’il faut prévenir les autorités.

Les réponses à vos questions dans cet article.

Pour approfondir, le gouvernement a mis en place un site internet pour comprendre la radicalisation http://www.stop-djihadisme.gouv.fr/

Quels sont les premiers signes qui peuvent alerter ? 

signes radicalisation

Quels moyens pour signaler ?

 Appeler le numéro vert : 0 800 005 696 Mis en place par le Gouvernement, l’appel est gratuit, l’équipe est à la disposition de cette personne, du lundi au vendredi de 9h à 18h pour :

  • l’écouter et la soutenir notamment dans un moment de détresse,
  • la conseiller sur les comportements à surveiller et la conduite à tenir,
  • lui apporter des renseignements sur des aides par les services sociaux par exemple,
  • l’accompagner dans ses démarches s’il y a des procédures à engager.

Utiliser le formulaire internet 
En dehors des jours et des horaires d'ouverture, cette personne peut utiliser le formulaire internet  pour contacter la plateforme et ainsi décrire la situation qu’elle souhaite signaler. Elle sera systématiquement recontactée et ce, dans les meilleurs délais.

Contacter le commissariat de Police ou la gendarmerie 
En cas d’urgence, notamment pour s’opposer à la sortie du territoire de son enfant mineur sans la présence d’une personne titulaire de l’autorité parentale, elle doit s’adresser sans délai au commissariat de police  ou à la brigade de gendarmerie  la plus proche.

Écrire à la préfecture du Territoire de Belfort, sur une adresse de messagerie dédiée : pref-lutte-radicalisation@territoire-de-belfort.gouv.fr

Quelles sont les suites données au signalement ?

circuit traitement signalement