Festival international de musique universitaire (FIMU) de Belfort : point de situation sécurité

 
 
Festival international de musique universitaire (FIMU) de Belfort : point de situation sécurité

Le Territoire de Belfort accueille le festival international de musique universitaire (FIMU) organisé par la ville de Belfort avec le soutien des associations étudiantes de l’Aire urbaine, le week-end de la pentecôte.

Avec près de 135 000 festivaliers attendus par l’organisateur et 1400 musiciens étudiants et amateurs originaires de 38 pays différents prévus pour les 211 concerts gratuits programmés sur 23 scènes, ce grand rassemblement appelle un dispositif de sécurité de grande ampleur nécessitant l’intervention des services de l’État.

Le rôle de Madame la préfète est de :

  •  Apprécier en amont l’importance de la manifestation et les mesures prévues par l’organisateur
  •  Assurer pendant l’événement la coordination des services et organismes après avoir vérifié l’adéquation des mesures privées et publiques d’organisation des secours
  •  Veiller au respect des réglementations en vigueur (établissements recevant du public – ERP, débits de boissons, restauration, etc.)

La sous-commission départementale de sécurité incendie et de panique dans les ERP ainsi que la sous-commission départementale d’accessibilité aux personnes handicapées procédent chacune, sous l’autorité de la préfète, à une visite avant ouverture des scènes et structures éphémères du festival afin d’émettre un avis sur la conformité des installations à la réglementation.

Par ailleurs, comme chaque année, dans le cadre de l’organisation du festival, un point situation sur la sécurité générale est organisé quotidiennement au centre opérationnel départemental (COD) de la préfecture du Territoire de Belfort.

Réunissant, autour de l’autorité préfectorale, les services de la Ville de Belfort, organisatrice du FIMU, les services de sécurité (polices nationale et municipale, militaires de l’opération sentinelle), les services de secours (SDISService départemental d'incendie et de secours, SAMUService d'aide médicale urgente et associations de sécurité civile) et autres services de l’État mobilisés (agence régionale de santé, direction départementale des territoires, direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations), ces points de situation permettent de dresser un bilan provisoire des interventions réalisées par les différents services et de régler les éventuels problèmes détectés afin d’accueillir les festivaliers dans les meilleures conditions possibles et en toute sécurité.

Sont notamment abordées, lors de ces réunions, les questions de :

  •  sécurité publique
  •  sécurité civile et de secours à personne
  •  sécurité sanitaire et alimentaire
  •  d’accessibilité

Retrouvez ci-après les points de situation effectués :

> Point de situation sécurité n°1 08 juin 2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb

> Point de situation sécurité n°2 09 juin 2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb

> Point de situation sécurité n°3 10 juin 2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb

Les informations relatives à ce festival (programmation, accès, etc.) sont accessibles sur son site internet