Journée Nationale de la Résistance

 
 
 Journée Nationale de la Résistance

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

27 mai : Journée Nationale de la Résistance

En 2014, le 27 mai est devenu la journée nationale de la Résistance. Elle correspond à la date de la 1ère réunion du Conseil national de la Résistance, présidée par Jean Moulin, le 27 mai 1943 à Paris.

La Journée nationale de la Résistance est l'occasion d'une réflexion sur les valeurs de la Résistance et celles portées par le programme du Conseil national de la Résistance, comme le courage, la défense de la République et le souci constant de la justice, de la solidarité, de la tolérance et du respect d'autrui.

En effet, pour le 27 mai 2019, l'Office nationale des anciens combattants et victimes de guerre a organisé un circuit de plusieurs lieux symboliques de la Résistance à Belfort pour des élèves de 3ème du collège Simone Signoret.

Cliquez sur les photos pour les agrandir

La remise des prix départementaux du concours national de la Résistance et de la déportation

Sophie Elizéon, préfète du Territoire de Belfort, a présidé le mercredi 29 mai la remise des prix départementaux du concours national de la Résistance et de la Déportation.

Cette année, dans le Territoire de Belfort se sont 210 élèves issus de 6 lycées et 10 collèges du département qui ont été récompensé pour leurs travaux sur le thème «Répressions et Déportations en France et en Europe-1939-1945, espaces et histoire ».

Après avoir donné lecture du message de la secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées pour la Journée nationale de la Résistance, elle a procédé à la remise de 17 prix attribués aux premiers lauréats des collèges de Rougemont le Château et Arthur Rimbaud de Belfort et des lycées Institution Ste Marie et Follereau pour leurs travaux réalisés en individuel ou en collectif.

> Message JNR du 27 mai 2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,26 Mb

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Ce concours est un vecteur essentiel de transmission de la mémoire, le Concours national de la Résistance et de la Déportation offre aux élèves l'opportunité d'approfondir leurs connaissances sur certains aspects fondamentaux de l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale, ainsi que l'occasion de réfléchir à la dimension civique de ces événements.

Il est aussi l’occasion de renouer un lien fort entre les générations. A l’occasion de cette cérémonie, Monsieur Pierre Rolinet, ancien résistant déporté et condamné à mort en 1944, a apporté son témoignage émouvant.

Ce concours allie ainsi ceux qui ont fait l’Histoire, ceux qui l’enseignent et ceux qui la découvrent.