3-9-19 Grenelle contre les violences conjugales

 
 
3-9-19 Grenelle contre les violences conjugales

Le gouvernement lance un grenelle contre les violences conjugales du 3 septembre au 25 novembre 2019, journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, alors que l’on déplore 101 femmes assassinées sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint depuis le début de l’année.

3919 : le numéro national, anonyme et gratuit, destiné aux femmes victimes de violences et à leur entourage.

La date du 3/9/19 n’a pas été choisie « au hasard », elle fait écho au numéro d’appel « 39 19 », qui est un numéro d’écoute national, anonyme et gratuit destiné aux femmes victimes de violences sexistes ou sexuelles et à leur entourage. En appelant le 39 19, toute femme victime de violence mais également tout témoin de violence sexistes ou sexuelles, reçoit écoute et conseils.

Cette journée du 3/9/19 est l’occasion de mobiliser la société tout entière et rappeler l’existence du numéro d'aide 3919.

  • Au niveau national, ce Grenelle réunira les ministres concernés, les acteurs de terrain, les services publics, les associations et familles de victimes, afin de co-construire des mesures efficaces pour enrayer ce fléau.

Ce Grenelle s’accompagne également d’une consultation nationale : toute personne souhaitant apporter sa contribution peut le faire en envoyant ses propositions à l’adresse suivante : grenelle@pm.gouv.fr

> Dossier de presse national Grenelle 3-9-19 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,48 Mb

  • Au niveau départemental, Sophie Elizéon, préfète, a tenu une conférence de presse le 3 septembre à 17h30 pour annoncer le programme de ce grenelle dans le Territoire de Belfort.

Malheureusement, ce numéro 3919 est encore trop peu utilisé.

Seules 313 personnes l’ont composé en 2017 en Bourgogne Franche Comté, alors que l’on dénombre pour la même période sur le département du Territoire de Belfort 66 femmes victimes de violences intra familiales, en secteur gendarmerie, et 285 faits (coups et blessures volontaires, viols, agressions sexuelles, etc. ) à l’encontre des femmes, en secteur police.

D’autres outils existent, trop peu mobilisés également, comme la plateforme de signalement en ligne (www.signalement-violences-sexuelles-sexistes.gouv.fr ), qui permet d’avoir une discussion avec un policier ou gendarme spécifiquement formé à la prise en charge des victimes de violences sexistes et sexuelles.

Au delà du renforcement de la notoriété du « 39 19 », le Grenelle des violences conjugales a également vocation à permettre l’organisation de réunion de consultation avec les associations locales, les familles des victimes, les élus locaux, les services publics et de manière plus générale, tous les partenaires territoriaux qui luttent contre les violences conjugales. L’objectif de ces consultations est de faire remonter des recommandations de politiques publiques dans le cadre de la lutte contre les violences conjugales, et d’aboutir à des mesures plus proches des problématiques de terrain.

Le Grenelle se conclura ainsi le 25 novembre 2019, par la présentation d’un plan stratégique quinquennal à l'occasion de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Au niveau départemental, le Grenelle s’organisera autour de cinq temps forts, visant à interpeller l’ensemble de la société à la problématique des violences conjugales pour sensibiliser d’une part ; et faire émerger de nouvelles propositions d’actions d’autres part :

  • en poursuivant le travail partenarial avec les professionnels et acteurs de terrains impliqués quotidiennement dans la lutte contre les violences conjugales,
  • en accompagnant financièrement les associations locales qui oeuvrent contre les violences conjugales
  • en ouvrant le champ des violences conjugales à la sphère professionnelle,
  • en formant au repérage des femmes victimes de violences conjugales,
  • en permettant à chaque terrifortaine et chaque terrifortain de participer au Grenelle, par le biais d’une consultation dématérialisée,

Les propositions et remarques qui émergeront à l’occasion de l’ensemble des travaux seront compilées et transmises au Secrétariat d’État chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Inforgaphie_GCQ_3919_VDEF