99ème anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918

 
 
99ème anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918

Commémoration de la Victoire et de la Paix
Hommage à tous les Morts pour la France

Joël DUBREUIL, sous-préfet, secrétaire général de la préfecture chargé de l'administration de l’État, a pris part aux cérémonies commémoratives du 11 novembre à Belfort, jour du 99ème anniversaire de l'armistice de la 1ère guerre mondiale et hommage à tous les morts pour la France.

photo 11 nov 2017

Participant aux hommages rendus au monument du Poilu ainsi qu'au monument aux morts au square du Souvenir, Monsieur le préfet par intérim a lu le message de Mme Geneviève DARRIEUSECQ, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire.

> Lettre et message de Mme la secrétaire d'Etat - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,62 Mb

Monsieur le sous-préfet a déposé une gerbe en souvenir des Morts pour la France, et a salué les porte-drapeaux et les représentants des associations patriotiques.

Le 11 novembre célèbre à la fois l'Armistice du 11 novembre 1918, la Commémoration de la Victoire et de la Paix et l'Hommage à tous les morts pour la France. Pour commémorer l'anniversaire de l'armistice de 1918, la journée du 11 novembre fut instituée par la loi du 24 octobre 1922 "journée nationale pour la commémoration de la Victoire et de la paix". La loi du 28 février 2012 élargit la portée à l'ensemble des morts pour la France. C'est donc la reconnaissance du pays tout entier à l'égard de l'ensemble des Morts pour la France tombés pendant et depuis la Grande Guerre qui s'exprime aujourd'hui, particulièrement envers les derniers d'entre eux, notamment en opérations extérieures.

Signé le 11 novembre 1918 près de Rethondes, l'armistice mit un terme à la Première Guerre mondiale qui fit plus d'un million de morts et presque six fois plus de blessés et de mutilés parmi les troupes françaises. Malgré l’étendue des destructions, le soulagement fut immense et la joie s’empara de chaque commune. Le 11 novembre 1920, la dépouille d'un Soldat Inconnu fut inhumée sous l’Arc de Triomphe à Paris où la flamme est ravivée tous les soirs par le Comité de la flamme et des représentants d’associations.

Une journal 1918

Retrouvez l'album photo de la cérémonie sur notre page Facebook @Préfet90.